"Un Pépin en Chantier"

Une écoute en renouvellement... à partager par tous les temps

A-SONORE / MUSICAL :

Mise en abîme de la situation "empreintée" par le corps du public-marcheur : une pièce composée de pas, de  toutes sortes de pas, résonnant sur différentes matières, matériaux, dans d'autres espaces acoustiques, d'autres rythmes…

COMPOSITION À TROUS, laissant jouer notre soliste : le réel.

Ces silences ouvrent radicalement l'écoute au casque au-delà du casque.

Le réel sonore ambiant ré-apparait ici fort de sa présence, nu et épuré.

Composition électroacoustique pour piste cyclable…

vzzzzzzzzz.... ça glisse !

Continuation d'un travail de mise en abîme du parapluie, par l'introduction de la poétique de la pluie, pendant la traversée de la plaine du Moulon.

Jeux de filtrages à partir de la pluie vers le réel ambiant, de plus en plus présent.

COMPOSITION À TROUS, laissant jouer notre soliste : le réel.

Ces silences ouvrent radicalement l'écoute au casque au-delà du casque.

Le réel sonore ambiant ré-apparait ici fort de sa présence, nu et épuré.​

~ ~ ~

B-TÉMOIGNAGES:

Rencontre avec un groupe de femmes, retraitées, marcheuses. > La marche / leur vision du quartier en chantier / la transformation de leurs espaces.

Rendez-vous avec la représentante de l'aménagement du territoire (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), entretien in situ, au gré des aménagements > Politique de la ville / reconstruction / relogement / hier-aujourd'hui-demain.

Temps de parole et de convivialité partagé à l'épicerie solidaire du quartier mais aussi avec des paysans (Ariège) > l'alimentation / l'agriculture / le potager / le "bio"

Rdv avec Christophe Gratias (Archives Municipales) > évocations IN SITU du passé (historique / sociologique / architectural) de la Cité / mémoire des lieux / techniques-matériaux de construction


Rdv avec Jean-Louis Radigue (architecte-musicien) > lectures / décryptages architecturaux IN SITU / rapport entre la musique et l'architecture / rapport silences  = vides.

Et aussi:

- Ateliers d'écoute avec la classe de primo-arrivants de l'école Marcel Plaisant : de nombreuses nationalités presque autant de langues > comment dit-on "silence", "écoute"… dans leur langues ? / écoutes in situ de sons ambiants en vu d'une restitution finale : un choeur bruitiste d'enfants.

- Témoignages au fil des rues, des rencontres imprévues, à l'Agence d'Exploration Urbaine transformée en "permanence" d'écoutes toutes les fins d'après midi > le bruit / le silence / le chantier… Au fil des jours, des rencontres, se dessinera la figure de "LA GRIGNOTEUSE", monstre aux crocs d'aciers qui engloutit chaque jour les bâtiments condamnés: présence sonore, inquiétante donc, de ce véritable MYTHE URBAIN CONTEMPORAIN ET CONTEXTUEL.

~ ~ ~

© 2012-2019 I Espaces Sonores I Stéphane MARIN