"Amazonas PhoNosynthesis"

Une urgence sonore aux frontières de 3 jungles

« Il nous faut écouter battre le cœur des arbres, car   les arbres sont comme nous, des êtres vivants. » 

 Sunderlal Bahuguna, porte-parole du mouvement Chipko.

 

Urgence !

Il y a urgence !!

Il y a une urgence !!!

De toute évidence, il y a une urgence dans cette pièce.

 

Rien ne s’installe. Ou tout au moins le peu qui y arrive se voit vite dépouillé, remplacé, déchiré, aboli… Urgence en réponse à d’autres urgences. Celle de cette résidence de 7 jours, montre en main, pour aller se frotter à l’Amazonie. Quelle drôle d’idée me direz-vous : passer seulement 7 jours dans cette vastitude, là où l’on devrait passer 7 semaines, 7 mois ou bien encore 7 ans… Mais dans le cadre précis qui m’était imposé, qui a été rendu possible, c’est bien de 7 jours dont j’ai disposé ici. Urgence donc de s’immerger dans les plus brefs délais dans ce nouveau contexte d’écoute afin de rapporter à temps, au Planétarium de Medellìn, 3 semaines plus tard, la pièce qui sera issue de cette auscultation amazonienne… 
 

Pas le temps donc de s’éloigner trop radicalement de toute civilisation; mais cela était contenu -et convenu- dans l’essence même de ce projet portant sur les frontières. Et toujours au coeur vibrant de ma démarche : être le témoin, puis le peintre, de ces porosités entre les différentes couches de phonies : viVants et viBRants. Écouter et enregistrer ces frontières, parfois aux frontières de l’écoute elle même, est le projet qui a donc motivé mon départ à la triple frontière amazonienne « Las Tres Fronteras » : Colombie – Peru – Brésil. Et ce, à travers des explorations de la jungle colombienne, de bras vivants de l’Amazone et d’un lac péruvien, mais aussi, dans un second temps, aux frontières et au centre de Medellìn, cette autre jungle andine… Le voyage se terminera au nord du pays, sur la côte caribéenne, touchant ici aux limites les plus paisibles de ce pays qui borde aussi l’Atlantique. 

Ce projet est né d’échanges avec Miguel Isaza, curateur de la Semana de la Escucha, un festival dédié à l’écoute sous toutes ses formes qui a lieu à Medellín au mois de juillet. C’est à cette occasion que Miguel m’a invité à réfléchir à un projet axé sur la liminalité. Une thématique qui m’a vite mené à envisager ce séjour en Amazonie colombienne, au départ de Leticia, ville frontalière de Tabatinga au Brésil et voisine de Santa Rosa, cette île péruvienne au milieu des flots tumultueux de l’Amazone -qui défie à elle seule l’idée même de frontière… Ce projet a tenté de rendre poreuses les limites entre l’audible et l’inaudible; le dedans et le dehors; l’intérieur et l’extérieur; l’humain et le non-humain; le domestique et le sauvage; la jungle et la ville… et bien entendu, comme à mon habitude : le bruit, le son et la musique.

Il me reste enfin à évoquer ce sentiment d’urgence environnementale palpable au coeur de la forêt Amazonienne, rongée, grignotée par certains profits, ou mise à feu par d’autres opportunismes. Capitalocène donc que j’ai voulu rendre audible ici à travers des intersections phoniques inquiètes criblées de tensions palpables. Il y a urgence à écouter les indices d’un monde qui se meurt. Car cette silenciation du vivant se fait paradoxalement à grand bruit*… *et je n’oublie pas ici de témoigner de celui des -trop nombreux- avions que j’ai moi-même dû prendre pour réaliser ces projets… paradoxe récurrent de nos pratiques… SCANDIT FATALIS MACHINA MUROS… 

"Amazonas PhoNosynthesis" a été créée sous plusieurs formes :

 

-une sieste sonore diffusée sous casques et sur bande,

confortablement installé sur nos ou vos transats.

Possibilité de jeu diurne ou nocturne.

En totale autonomie energétique sur site. 

 

 

 

 

 

 

 

//////////////////////////////////////////////

MATÉRIEL COMPAGNIE:

20 à 40 transats sonores / 20 à 40 lecteurs audio / 20 à 40 casques anti-bruit sonorisés

15 lampes - led usb autonomes

//////////////////////////////////////////////
La bande son a une durée de 30 minutes.

L'installation est active sur une période de 4h

(mais peut s'envisager jusqu'à 12h. d'autonomie)

JAUGE = 160 à 320p. / 4h

//////////////////////////////////////////////

 

ainsi que deux formes lives multiphoniques :

•La première forme live dédiée à de petits espaces (bars / petites salles de concerts / petits extérieurs...) sous forme d'octophonie avec 4 enceintes de puissance (qudriphonie classique) entourant le public et quatres petits hauts parleurs manipulables placés en régie et au sol.

 

D'une durée de 30 à 40 minutes, elle demande la mise à disposition d'un système quadriphonique homogène et d'un caisson de basses.

•La seconde forme live est dédiée aux salles de spectacle (ou plein air).

 

Des transats ou des chaises sont déployées tout autour de la régie centrale installée au centre de la scène (plateau ou place publique). Une diffusion en "cube" (double quadriphonie : une à hauteur d'oreilles et une en hauteur, accrochée au "plafond" (gril) ou surelevées par des pieds téléscopiques ou suspendues à des arbres ou des balcons. 

 

D'une durée de 40 minutes, elle demande la mise à disposition d'un système hexaphonique (mini) ou octophonique homogène renforcé d'un caisson de basses.

Commanditée par  Auditum - Plateforme de Escucha à l'occasion de la Semana de la Escucha (Medellìn), 

"Amazonas PhoNosynthesis" a été créée sous le titre de "Fronteras de la Escucha" à la suite d'une triple résidence

à la Tres Fronteras  amazonienne puis à Santa Elena et Medellìn en juillet 2019.

Elle a été diffusée lors d'une projection phoNographique stéréo sous le dôme du Planetario de Medellìn le 20 août 2019. 

Puis elle a été re-créée sous la forme d'une sieste sonore le 25 octobre 2019 à Besançon, à l'occasion du festival Modulations.

Suite à la crise sanitaire, et suite à 2 reports en 2020et 2021, nous sommes heureux d'annoncer que cette "sieste sonore" (cinéma pour l'oreille en transats) sera programmée les 21 et 22 lmai 2022 au

Jardin des Plantes du Muséum National d'Histoire Naturelle (Paris) à l'occasion de la Fête de la Nature.

Sous ses 2 formes live "Amazonas PhoNosynthesis" a été créée:

-le 06 février 2020 au Cube - Center for digital de creation- Issy les Moulineaux et

-le 22 février 2020 au DAda - Toulouse suite à deux résidences de création au Studio Éole -- Blagnac.

 

"Amazonas PhoNosynthesis" a été joué live en sept 2021 au festival Rien à Voir (Monesties),

puis au colloque "Le désir de belle radio aujourd'hui : le documentaire" à Montpellier III à l'invitation d'Irène Omélianenko.

Prochaine représentation au colloque "Portraits sonores de pays" organisé par Alexandre Galand (Haute École de la Province de Liège), David Martens (KULeuven, Groupe MDRN) et Pauline Nadrigny (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) 

logo-cube-noir
EOLE
DAda
AUDITUM
PARCOURS SONORES

PARCOURS SONORES

MARCHES D'ÉCOUTES

MARCHES D'ÉCOUTES

SIESTES SONORES

SIESTES SONORES

[ Dans les Murs]

[ Dans les Murs]

Projets de territoire

Projets de territoire

PHONOGRAPHIES

PHONOGRAPHIES

CARTOGRAPHIES

CARTOGRAPHIES