Immersion sonore à la Tres Fronteras colombienne

"Amazonas PhoNosynthesis"

« Il nous faut écouter battre le cœur des arbres, car   les arbres sont comme nous, des êtres vivants. » 

 Sunderlal Bahuguna, porte-parole du mouvement Chipko.

 

Stéphane Marin vous propose une nouvelle immersion sous casques à travers les paysages sonores de l’Amazonie. Cette pièce est une re_composition de ses enregistrements issus de ses explorations de la jungle colombienne, de bras vivants de l'Amazone et d'un lac péruvien à la Tres Fronteras (Colombie - Pérou - Brésil) mais aussi aux frontières et au centre de Medellìn, cette autre jungle andine… 

 

À l'écoute d'espaces atypiques, cette composition nous offre une vision très personnelle du «sauvage» : entre belles envolées naturalistes et obsédantes présences anthropophoniques. Comme une rencontre possible, une cohabitation subtile -parfois tendue, énergique mais toujours vivifiante- entre ces deux mondes qui n’en font qu’un.

"Écouter et enregistrer les frontières, parfois aux frontières de l’écoute elle même, est le projet qui a motivé ma venue ici, à la triple frontière amazonienne (Las Tres Fronteras : Colombie - Peru - Brésil). Ce projet est né de mes échanges avec Miguel Isaza, curateu de la Semana de la Escucha (Auditum · Plataforma de EscuchasÉTER / Exploratorio), un festival dédié à l’écoute sous toutes ses formes qui a lieu à Medellín depuis maintenant 5 années. C’est à cette occasion que Miguel m’a invité à réfléchir à un projet axé sur la liminalité. Une thématique qui m’a vite mené à envisager un séjour en Amazonie colombienne au départ de Leticia, ville frontalière de Tabatinga au Brésil et voisine de Santa Rosa -cette île péruvienne au milieu des flots tumultueux de l'Amazone qui défient à elle seule l’idée même de frontière… 

 


Ce projet tâchera de rendre poreuses les limites entre l’audible et l’inaudible; le dedans et le dehors; l’intérieur et l’extérieur; l’humain et l’animal; le domestique et le sauvage; la jungle et la ville… et bien entendu, comme à mon habitude : le bruit, le son et la musique." 

Stéphane Marin

 

//////////////////////////////////////////////

MATÉRIEL COMPAGNIE:

20 à 40 transats sonores / 20 à 40 lecteurs audio / 20 à 40 casques anti-bruit sonorisés

15 lampes - led usb autonomes

//////////////////////////////////////////////
La bande son a une durée de 30 minutes.

L'installation est active sur une période de 4h

(mais peut s'envisager jusqu'à 8 h. d'autonomie)

JAUGE = 160 à 320p. / 4h

//////////////////////////////////////////////

 

"Amazonas PhoNosynthesis" a été créée sous le titre de "Fronteras de la Escucha" à la suite d'une résidence à la Tres Fronteras  amazonienne puis à Santa Elena et Medellìn en juillet 2019.

Commanditée par Auditum - Plateforme de Escucha  à l'occasion de la Semana de la Escucha.

Elle a été diffusée sous la forme d'une projection phoNographique au Planetarium de Medellìn le 20 aout 2019. 

 

Elle sera re-créée le 25 octobre 2019 à Besançon, sous la forme d'une sieste sonore à l'occasion du Festival Modulations 

 

© 2012-2019 I Espaces Sonores I Stéphane MARIN